Vendredi 7 octobre 2022 – Première séance du séminaire Himation 2022-2023

Pour l’année 2022-23, le séminaire du laboratoire Himation s’intéressera aux emplois des métaphores vestimentaires dans les textes anciens qui offrent une réflexion sur le κόσμος, entendu comme “monde”, “ordre” (tant social, politique qu’esthétique) ou encore comme “ornement”, de nature cosmétique mais aussi stylistique.

Après une brève introduction au thème de l’année, nous aurons le plaisir d’entendre Leopoldo Iribarren (EHESS) sur “Les métaphores du vêtement en Grèce ancienne : de la figuration du monde à l’abstraction du politique” et Martin Baudroux (ENS de Lyon/IHRIM), “Qu’est-ce qui nous lie au monde ? Le “dernier vêtement de l’âme” de Proclus à Olympiodore”.

Résumé :

Leopoldo IRIBARREN (EHESS), “Les métaphores du vêtement en Grèce ancienne : de la figuration du monde à l’abstraction du politique”.

Nous chercherons à saisir les déplacements de sens et les tournures que prend la métaphore du vêtement dans quatre occurrences appartenant à des formes de discours et des époques différentes : les tissages d’Hélène et d’Andromaque dans l’Iliade, le voile qui représente l’univers dans la théo-cosmogonie de Phérécyde de Syros, le tissage de Lysistrata, dans la comédie éponyme d’Aristophane, et le paradigme du tissage dans le Politique de Platon. Nous verrons comment ces déplacements et tournures particulières indiquent au regard historique des certitudes quant à l’ordre du monde, des jugements de valeur (éthique, esthétique), des attentes et des intérêts de la connaissance (cosmologie, politique) d’une époque donnée qui s’expriment chaque fois dans une œuvre individuelle à travers une métaphore traditionnelle.

Martin BAUDROUX (ENS de Lyon, IHRIM), “Qu’est-ce qui nous lie au monde ? Le ‘dernier vêtement de l’âme’ de Proclus à Olympiodore”.

Dans le néoplatonisme tardif, la théorie du véhicule de l’âme permet notamment d’expliquer comment notre âme peut s’inscrire dans le monde et s’engager dans le cycle temporel des incorporations. Immatérielle en elle-même, l’âme, par son véhicule, se revêt de tuniques qui la relient au monde, et c’est en un tel “habillage” que consiste sa “descente”. Or à partir de Proclus, une certaine passion, la philotimia, va apparaître comme la première tunique que l’âme revêt pour paraître dans le monde, et ainsi la dernière qu’elle dépose lorsqu’elle se purifie du sensible et du corps. On essayera de comprendre comment ce thème s’intensifie chez Damascius puis chez Olympiodore, la philotimia finissant par se confondre avec la pulsion même qui nous porte à descendre dans le monde pour y prendre possession d’un corps. Le “dernier vêtement de l’âme” pourra alors apparaître comme la tunique originelle dont dépend notre inscription dans le cosmos. On se demandera pourquoi il est le plus difficile à ôter si nous voulons échapper au cycle des incorporations. 

Le séminaire aura lieu à l’ENS de Lyon le vendredi 7 octobre 2022, de 14h à 17h, en salle D2 121 mais il se tiendra en format hybride. Vous pourrez donc aussi assister à la séance à distance si vous le souhaitez, à partir du lien suivant :

Réunion Microsoft Teams

ID de réunion : 361 289 347 02
Code secret : UWpGyB

Pour celles et ceux d’entre vous qui possèderaient un Mac, nous vous conseillons de télécharger l’application, car il est parfois difficile de rejoindre la séance à partir du site internet.

Nous vous attendons nombreuses et nombreux et restons disponibles pour toute question à l’adresse électronique suivante : himationlabojunior@gmail.com 



Citer ce billet
Himation (2022, 21 septembre). Vendredi 7 octobre 2022 – Première séance du séminaire Himation 2022-2023. Himation - Laboratoire junior. Consulté le 12 juin 2024, à l’adresse https://himation.hypotheses.org/169

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.